Archives de Tag: Écologie urbaine

Vidéo

Les incroyables comestibles près de chez vous ?

Voici un lien vers les Incroyables comestibles qui commencent à se multiplier au Québec et partout dans le monde. Ce n’est pas une nouvelle mode d’aménagement écolo-grano mais plutôt un changement de paradigme qui est proposé ici.

Je parlais à l’époque  de « guerilla gardening », forme d’appropriation citoyenne d’espaces privées ou publics orientée vers le bien commun. Il fallait élargir le champ des possibles en s’engageant individuellement pour sortir de la tyrannie de la propriété privée ou publique ou l’on ne peut intervenir.

Les Incroyables comestibles offrent de nouvelles possibilités pour transformer nos rapports au sol et entre nous. A une époque ou les bonnes nouvelles se font plutôt rares, des initiatives comme celles-ci nous permettent d’espérer un monde plus juste et à meilleur goût !

Bonne visualisation !

Le vidéo: Les Incroyables comestibles

Gracieuseté de Josée et Michel, nos incroyables amis jardiniers de Drummondville…

Publicités
Image

Article pour la revue Paysages

Voici un petit article que j’ai écrit extrait de la revue Paysages:

Pages de Annuel_du_paysage IH_Page_1
Pages de Annuel_du_paysage IH_Page_2
Pages de Annuel_du_paysage IH_Page_3

Vidéo

Présentation du projet Zinzen

Lancement du projet Zinzen du jour de la terre

Un mariage entre l’art, la nature et l’agriculture urbaine

J’ai toujours rêvé de concilier ma passion pour la création avec ma passion pour l’agriculture urbaine et comme dit le proverbe, « tout vient à point à qui sait attendre ». C’est donc avec plaisir que je vous présente le projet Zinzen du Jour de la Terre Québec à laquelle je participe et qui sera inauguré ce soir dans le cadre d’une activité de levée de fonds sous la forme d’un banquet urbain:

« Zinzen a comme objectif à long terme de multiplier les espaces où la nature reprend sa place en ville afin de créer un réseau de lieux originaux et artistiquement uniques, le côté zinzin, et d’offrir le calme et la sérénité à l’intérieur de la ville via la nature, le côté zen. »

« Le projet ZinZen s’inscrit donc dans une volonté d’imaginer le milieu urbain différemment en y faisant cohabiter la nature, l’art et l’agriculture urbaine.« 

Il s’agit d’un regard nouveau sur la ville proposé par une équipe multidisciplinaire:

Les membres du comité Zinzen:

Jean-Paul Ganem, artiste
Manon Genest, vice-présidente et associée chez TACT Intelligence-Conseil
Ismaël Hautecoeur, architecte paysagiste
Pierre Ladouceur, président chez Turbo Marketing
Laurent Lussier, chercheur indépendant en urbanisme
Pierre Lussier, vice-président directeur du Jour de la Terre Québec
Roadsworth, artiste
Pierre Thibault, architecte
Annie Voyer, directrice des communications chez Turbo Marketing

Pour en savoir plus, visiter le site Zinzen du Jour de la terre Québec !

Cultiver Montréal: une conférence de Alfonso morales

Dans le cadre de la consultation publique sur l’agriculture urbaine à Montréal, la Direction de Santé Publique, a invité un chercheur de l’Université du Wisconsin, Dr Alfonso Morales, à prononcer une conférence publique sur les bienfaits de l’agriculture urbaine tant à l’égard de la santé que du développement social.

La conférence aura lieu le 24 avril à 17h 30 à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque au 475, boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Métro Berri‐UQAM)

INVITATION Agriculture Urbaine_2012-04-10-2

Senecio vulgaris

Senecio vulgaris

En plein milieu de décembre, je suis tombé sur cette petite plante poussant tranquillement le long d’un mur sur le trottoir. C’est une Séneçon vulgaire.  Les oiseaux raffolent des graines et les lapins des feuilles. Et vous ?

La bouche de mousse

La bouche de mousse

Au sommet d’un joli coulis de vie sur un mur gris gît une bouche de mousse.

Jour après jour, pluie après pluie, elle bave son trop plein de jus enrichi de minéraux et offre en plein centre ville un climat humide, une magnifique halte routière pour insectes, confortable et accueillante.

 

 

Havre de paix ou gueule du loup ?

A voir la toile d’une araignée indignée et bien campée installée au centre de la bouche, ce n’est peut être pas le meilleur endroit pour pique niquer.

On dit que les murs parlent, cette bouche de mousse en est la preuve. Il suffit d’ouvrir grand les yeux pour bien les entendre…

La ville est truffée de petits écosystèmes semblables qui développent milles et unes astuces pour répandre la vie. Le long des cours d’eau, au gré des craques, ils s’installent et enrichissent le plus grand écosystème urbain.

Bonne écoute !